dishari_P1070123_790_300

Dishari est un programme de sensibilisation à la protection et aux droits de l’enfant, en partenariat avec l’UNICEF.


 Objectifs

  • Etablir un ensemble de systèmes et de procédures relatifs à la protection et les droits de l’enfant dans les centres œuvrant à l’intégration des enfants ayant précédemment arrêté l’école.
  • Améliorer la participation et l’engagement des enfants dans le processus d’apprentissage et d’enseignement et ainsi améliorer la qualité de l’éducation dans ces centres.
  • Développer un groupe de formateurs afin qu’ils soient en mesure de poursuivre le travail commencé concernant l’amélioration de la protection de l’enfant et de la qualité de l’éducation dans les centres ciblés.
  • Créer un environnement plus agréable grâce à des activités sportives et créatives. Etablir un système de suivi des enfants qui sont actuellement exclus du système scolaire.

 Le projet en bref

  • Date de création : Juillet 2011
  • Nom anglais : Dishari
  • Zone d’action : Chhattisgarh – 18 centres résidentiels gouvernementaux à Dantewada et dans le district de Sukma
  • Nombre de bénéficiaires : 4600
  • Âge des bénéficiaires : 6 à 18 ans

 Activités mises en place

Dans les districts de Dantewada et de Sukma, des écoles de villages reculés ont été détruites en raison de conflits internes. Afin de remédier à cette situation, de grands centres résidentiels ont été mis en place pour répondre aux besoins éducatifs des enfants ayant été privés d’installations scolaires du fait de la destruction de leurs écoles. Mais la qualité de l’éducation et plus important encore, la protection de l’enfant étaient médiocres. Comme expliqué précédemment, le principal objectif de Dishari est d’améliorer la qualité de l’éducation et la protection de l’enfant dans le Porta Cabins et le Kasturba Gandhi Balika Vidyalayas (KGBVs) des districts de Dantewada et de Sukma du Chhattisgarh.


Les réalisations (2014-2015)

  • Une formation aux pratiques psycho-sociales délivrée pour 98 professeurs : 36 de Dantewada, 41 de Sukma et 21 de Bijapur. Lors de cette formation, les professeurs ont appris à gérer les problèmes psychosomatiques des enfants, et à changer leurs regards sur les croyances liées aux superstitions
  • 63 professeurs ont été formés aux activités pédagogiques pour l’apprentissage des langues et des mathématiques, dans le district de Sukma
  • En partenariat avec Room to Read (ONG américaine, pour l’alphabétisation et l’égalité des sexes dans l’éducation par l’apprentissage de la lecture), des formations à l’usage de la bibliothèque ont été conduits dans chacun des centres. 373 enfants ont participé à cette formation : 128 à Dantewada, 195 à Sukma et 50 à Bijapur
  • 43 enfants ont participé à des ateliers de théâtre. Les impacts de ces ateliers ont été mesurés au travers de tests passés par 2607 enfants dans le district de Dantewada, la mesure portant sur la période 2012 – 2015.
  • Un programme de sensibilisation à l’hygiène a eu lieu à Bijapur, pour 40 enfants et 60 adultes des communautés
  • Une analyse détaillée de 105 indicateurs qualitatifs et quantitatifs  a été faite dans tous les centre de Dantewada, Sukma et Bijapur. Sur base des résultats de cette analyse, TF a recommandé aux districts de publier à nouveau tous les directives de protection de l’enfance dans tous les centres, ce qui a été fait

Octobre 2015 : le programme Dishari est clôturé.